PR, Style de vie, Voyage
   

Le luxe et Mexico, la New York du sud!

Le luxe et Mexico, la New York du sud!

Il s’agissait de mon deuxième voyage à Mexico, cette mégapole impressionnante qui regroupe à elle seule près du deux-tiers de la population canadienne; une ville empreinte d’histoire où des quartiers entiers ont été préservés et où l’on peut suivre pas à pas les traces de personnalités telles Frida Kahlo.

Mexico est une ville riche en musées et où se tiennent de très nombreux événements culturels chaque jour; elle possède un charme fou et une énergie semblable à celle de New York : c'est comme si la ville ne dormait jamais. En une semaine, impossible d'en faire le tour — surtout que j’y étais en voyage d’affaires avec deux collègues et que notre agenda était rempli de rendez-vous — mais j'ai eu le temps de constater que l’industrie du luxe y est bien vivante.

Les amateurs de grand luxe y sont en effet bien servis, car on y trouve toutes les grandes maisons : Emilio Pucci, Tiffany, Cartier, Fendi, Louis Vuitton, Gucci, Salvatore Ferragamo, Prada, Ermenegildo, Bvlgari, Bottega Veneta et Hermès, pour n’en nommer que quelques-unes. De plus, à notre arrivée, il y a avait à peine quelques jours qu’un tout nouveau Palacio de Hiero (Palais de Fer), qui fait partie d’une chaîne de grands magasins haut de gamme au Mexique, venait d’ouvrir ses portes. El Palacio de Hierro fait partie de Grupo Bal, un conglomérat mexicain aux intérêts diversifiés : assurance, exploitation minière et commerce de détail.

Tout comme à New York, nous avons vu défiler dans les boutiques la riche clientèle qui achète sans sourciller les produits qui lui font envie. Il y a donc plusieurs Mexico, tout comme il y a plusieurs New York, et je suis certaine que tout comme Marie-Joëlle Parent, qui a lancé récemment le guide 300 raisons d’aimer New York, on trouverait aisément des centaines de raisons d’aimer Mexico.

On y retourne? Oui, très vite, car la ville et ses habitants nous ont séduits.